Connect
To Top

Frantz MOREL A L’HUISSIER

Biographie

Il débute à dix ans aux côtés d’Annie Cordy dans la comédie musicale « Envoyez-la Musique ! » au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Il tourne ensuite des contes pour enfants à la télévision. En 1994, à l’ « Ecole du Passage », dirigée par Niels Arestrup, il est formé notamment par Diana Ringel et François Clavier. Il rencontre le metteur en scène Ned Grujic en 1996 avec lequel il travaille tout d’abord en ateliers puis dans sa compagnie, Les Tréteaux de la Pleine Lune. Il joue dans plusieurs de ses mises en scène :  » Rhinocéros « ,  » Sherlock Holmes et le chien des Baskerville « , « Le Barbier de Séville « ,  » Le Mariage de Figaro  » et  » Sa Majesté des Mouches « , »Le Chat Botté », « Romeo et Juliette ». Il s’occupe également du développement de la compagnie. Il joue dans la comédie musicale « Frankenstein Junior » en 2012 au Théâtre Dejazet.

 

Il réalise un court-métrage en 1996 et deux stages d’écriture de scénarii à l’INA et aux ateliers européens de cinéma de Marseille. En 2003, il coadapte le roman  » Les Mystères de Paris  » pour une comédie musicale produite par l’association humanitaire Les Enfants d’Arlequin. Il est formé en chant par Jessica SARAF depuis 2003. Il pratique les claquettes et la danse au gré des projets. En 2008, il crée son propre spectacle musical « Mr aime les maudits » sur un répertoire de chansons fantastiques. Au gré des années, il a complété sa formation avec Mario Gonzales pour le masque, Nora Habib pour le jeu à la caméra, BT Mc Nicholl (Cabaret, Billy Eliott) ou encore Caroline O’Connor (Moulin Rouge, Sweeney Todd au châtelet en 2011) pour l’interprétation.

 

Parallèlement à ses activités de comédien, il dirige plusieurs ateliers et stage de théâtre et de comédie musicale (Centre Montgallet, Studio International – Vanina Mareschal, Le Groupe Lyrique La Poste-France Telecom). Il a mis en scène les spectacles : « Grand Peur et Misère du Troisième Reich », « Le Dindon », « Le Conte d’Hiver », « Talking Heads », « Les Femmes Savantes », l’opérette d’Offenbach « Jeanne qui pleure et Jean Qui rit ».

 

En 2013, Il retrouve Diana Ringel pour le spectacle de Tantztheater (danse Théâtre) « Juste un Instant » travail inspiré de l’œuvre de Pina Bausch, joue le monologue de Elie-Georges Berreby « L’homme en morceaux » mis en scène par Geneviève Rozenthal et Diana Ringel et signe la mise en scène du spectacle musical « Betty Boop contre Spider Girl » de Rosemary Teixeira.